Chère maman, 

Ce mois d’Octobre Rose est sans aucun doute un mois qui fait avancer la recherche scientifique et qui sensibilise un maximum les femmes à cette maladie. Mais c’est aussi un mois qui te met à l’honneur. Alors laisse-moi te mettre à l’honneur. 

Ma petite maman, je pourrais parler de cette maladie qui t’a mise au défi, de ce combat acharné que tu as mené, de ces traitements qui t’ont abimée, mais je n’en ai pas envie. Au contraire, aujourd’hui, je veux célébrer ta vie. Je veux célébrer ta joie, ton rire, ton côté bonne vivante, ton courage, ton humour, ta persévérance, ta force! 

Et puis surtout, je veux te dire merci. Parce que malgré ce gigantesque tsunami qui est arrivé sans prévenir, tu as choisi la vie. Tu es devenue une inspiration, un modèle pour nous, tes filles, parce que tu nous as tellement ébahies. Notre admiration et notre amour en sont sortis grandis. Parce que oui ma petite maman, on t’aime à la folie. 

J’aurais aimé prendre ta douleur à certains moments, car comme beaucoup d’autres enfants, j’ai connu cette impuissance. J’aimerais tellement te rendre tout ce que cette maladie t’a pris. Un sein, une confiance inébranlable, une vie moins stressante, des heures de sommeil… Et du haut du petit bout de femme que je suis, j’ai décidé qu’il était temps pour moi de faire quelque chose pour toi. Ainsi que pour toutes les autres femmes. C’est ma manière à moi de vivre avec cette histoire, avec ce cancer. Alors laisse-moi faire ça pour toi. Laisse-moi aller contre ces normes de la société qui prétendent qu’une “femme est complètement femme” seulement si elle a encore ses deux seins. Laisse-moi crier sur tous les toits que le choix d’une reconstruction ne revient qu’à toi. Laisse-moi leur expliquer que la féminité ne se résume pas à une paire de seins. Laisse-moi créer la prochaine marque de lingerie spécialisée qui soit autant confortable que sensuelle. Laisse-moi te rappeler que tu es une femme bien avant tout autre chose. Et laisse-moi aussi le rappeler à toutes ces femmes touchées par la maladie. Laisse-moi faire tomber les tabous. Laisse-moi vous aider, maman!  Parce que j’en ai besoin, et parce que ce monde en a besoin. Je veux que tu sois la muse de ce projet et que toutes les autres femmes soient ma niaque pour le concrétiser. Je veux participer à ce combat. Parce que, d’une certaine manière, j’y suis déjà impliquée. Je veux être la voix de toutes ces femmes et la porter loin. 

Ma petite maman, les gens pensent encore qu’une fois les traitements terminés, ton combat l’est tout autant. Mais toi et moi, on sait que c’est faux. Que l’après cancer existe et qu’il n’est pas forcément des plus jolis. Alors laisse moi encore me battre à tes côtés. 

 Love U 

Cet article a 1 commentaire

  1. Camus

    Merci du fond du cœur 💓

Laisser un commentaire