WomanFace en est encore à ses débuts, restez attentives, du nouveau contenu arrive bientôt !

Qui dit fêtes, dit sapin, cotillons et maquillage ! Comment le réussir surtout quand la peau a souffert suite aux traitements ?

Je vous explique pas à pas comment procéder pour avoir un teint frais et lumineux… suivez le guide !

  • Pour dissimuler les signes de fatigue et les cernes, on utilise un correcteur/anti-cernes, légèrement plus clair que la peau. On l’applique par petits tapotements délicats sous les yeux, sur les imperfections et les rougeurs.

 

  • Pour unifier le teint, rien de tel que le fond de teint ou la crème teintée dont la couleur correspond parfaitement à celle de votre carnation. On dépose une noisette de produit sur le dos de la main pour le réchauffer puis on l’étale sur le visage à l’aide d’une éponge, d’un pinceau ou aux doigts. On étire de la partie médiane (nez-front-menton) vers l’extérieur.

 

  • Pour matifier le teint, on dépose un voile de poudre libre translucide au gros pinceau sur l’ensemble du visage.
  • Pour une mine radieuse et réveiller les reliefs naturels du teint, on fait appel au blush. Comment l’appliquer ? On sourit à son miroir et on dépose le blush sur la partie bombée de la joue. On estompe vers les tempes puis on descend le long des mâchoires (on dessine un « 3 » en quelque sorte). Quelle couleur ? On choisit une teinte universelle presque imperceptible : le pêche qui va pratiquement à tout le monde et qui camoufle la coloration jaune que peut prendre le teint suite aux traitements. On évite le blush « bois de rose » si la peau présente des rougeurs.

 

A RETENIR :

  • AVANT de commencer le maquillage, je pense à hydrater ma peau.
  • Je fais attention à l’HYGIENE (je pense à laver mes pinceaux 1 fois/semaine) et aux COMPOSANTS présents dans certains cosmétiques (je privilégie les produits pour peaux sensibles et intolérantes).

Marie Gilson, socio-esthéticienne

Retrouve- moi sur ma page FB :  https://www.facebook.com/Milk-Soy-148060271914309/                        

(sources : soscancerdusein.org ; madmoizelle.com)

Laisser un commentaire

Fermer le menu