WomanFace en est encore à ses débuts, restez attentives, du nouveau contenu arrive bientôt !

Les experts de la peau sont formels: pas de peau saine et radieuse sans un nettoyage adapté et soigné.

Mais pour quelles raisons?

Que l’on se maquille ou pas, le débarbouillage à l’eau ne suffit pas. Le sébum, la pollution et la transpiration s’accumulent à la surface de la peau, indépendamment du fond de teint et sont la première cause du vieillissement cutané.

Marche à suivre :

Pour éliminer les impuretés, il faut exécuter le rituel dans l’ordre suivant :

1. On commence par les yeux avec un démaquillant spécifique pour cette zone fragile.

Gros bémol en cas de cancer : on évite autant que possible la pose du mascara. Pourquoi ? Pour éviter tout risque d’infection, de dessèchement oculaire mais aussi pour éviter de casser la kératine des cils déjà fragilisés par les traitements.

Si nécessaire, on effleure la peau et on ne chiffonne pas les paupières. On presse délicatement le disque démaquillant sur l’œil fermé avant de le faire glisser vers le bas jusqu’à la base des cils. Pas de mouvements latéraux de zig-zag.

2. On poursuit par le visage : du front au menton sans oublier la zone médiane et les mâchoires. Puis le cou et le décolleté.

Attention à la gestuelle : petits cercles délicats à réaliser du bout des doigts de préférence (éviter les textures abrasives comme les cotons d’ouate).

Quelle texture choisir ? Le lait pour sa douceur veloutée ou l’huile (notre chouchou!) qui, en plus de ses vertus démaquillantes, contient souvent des vitamines et des actifs hydratants non-gras. Eviter les textures décapantes comme l’eau micellaire ou les gels nettoyants contenant du savon.

3. Pour parfaire le démaquillage et donner un coup de frais à l’épiderme, on vaporise une eau thermale anti-inflammatoire qui va décongestionner la peau. (A tester : Eau Thermale LaRoche-Posay pour ses propriétés apaisantes et adoucissantes, essentielles pour les peaux sensibles ou irritées).

4. On termine le protocole par l’application d’un contour des yeux et d’une crème jour/nuit adaptée au type de peau. Ne pas oublier l’application régulière d’un baume à lèvres (celles-ci ne contenant pas de glandes sébacées, elles sont dépourvues de film hydrolipidique et donc moins bien protégées de la sécheresse et de la déshydratation). On a testé et approuvé : Cicaplast Baume pour les lèvres de La Roche-Posay.

5. Une fois par semaine, et à chaque fois qu’une sensation de tiraillement se fait sentir, on chouchoute sa peau grâce à un masque nourrissant.

A PRIVILEGIER : une protection quotidienne avec un filtre solaire (anti-UVA et UVB).

A BANNIR :  le gommage du visage et l’utilisation de produits à base d’alcool ou parfumés.

N’hésitez pas à écrire vos questions. Nous y répondrons avec grand plaisir !

Marie Gilson, socio-esthéticienne à Arlon.

Retrouvez-là sur sa page facebook : https://www.facebook.com/Milk-Soy-148060271914309/

Sources : femmesdaujourdhui.be, laroche-posay.be, cosmopolitan.fr, sante.lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Fermer le menu