Suite à la chimiothérapie, les ongles des mains et des pieds sont fragilisés. En effet, ils peuvent devenir cassants, dédoublés, douloureux, peuvent noircir, se décoller et même tomber.

Comment en prendre soin ?

  1. Couper les ongles court afin de limiter le risque de casse
  2. Eviter de couper les cuticules (repoussez-les doucement) et massez vos mains/pieds quotidiennement pour prévenir le dessèchement cutané 
  3. Autant que possible, porter des gants pour les travaux ménagers et le jardinage
  4. Afin de minimiser le risque d’infection, limiter le contact prolongé avec l’eau et les détergents
  5. Protéger les ongles des mains/pieds par l’application d’un vernis AVANT CHAQUE séance de chimiothérapie (notamment celles à base de Taxol ou de Taxotère).

Protocole à suivre : appliquer la veille ou le jour même 1 base incolore au silicium, 2 couches de vernis silicium anti-UV et 1 couche de protection (topcoat). Privilégier les vernis fortifiants au silicium, sans formol et avec des filtres anti UVA et UVB.

Attention : enlever le vernis UNIQUEMENT quand cela est nécessaire, à l’aide d’un dissolvant sans acétone. L’idéal est que l’ongle soit protégé du rayonnement solaire durant toute la durée du traitement (voire jusqu’à 6 mois après l’arrêt de la chimiothérapie).

A shopper : base de soin ou vernis des marques Eyecare, Même, Laroche Posay

N’hésitez pas à écrire vos questions. Nous y répondrons avec grand plaisir !

 

Marie Gilson, socio-esthéticienne à Arlon

Retrouvez là sur sa page facebook : https://www.facebook.com/Milk-Soy-148060271914309/

Laisser un commentaire