WomanFace en est encore à ses débuts, restez attentives, du nouveau contenu arrive bientôt !

Suite à l’annonce d’un cancer du sein, certaines femmes doivent subir une mastectomie faisant partie de leur traitement. Cette opération chamboule la vie d’une femme. Beaucoup d’entre elles considèrent que les changements physiques dus aux traitements, tels que l’ablation mammaire, touchent fortement leur féminité.

Mais est-ce juste de dire que notre beauté, notre féminité, notre caractère physiologique en tant que femme, nous sont retirés en même temps que l’est notre sein ?

Pour les magazines de mode, les médias et la société actuelle en générale, une femme est une femme car elle a des seins, et c’est encore mieux s’ils sont jeunes et beaux.

Je ne pense pourtant pas que ça soit vrai. En effet, notre identité n’est pas définie par notre poitrine. Nous ne sommes pas juste une paire de seins. Être femme, ce n’est pas avoir des cheveux soyeux d’une longueur interminable, des fesses rebondies ou encore de longs cils. Être femme, c’est être soi. Un être humain avec une vie, des expériences, des rires, des pleurs, des émotions, des sentiments.

Certes, nous nous distinguons des hommes par notre morphologie, notre physique mais aussi par nos traits de caractère, notre manière de penser. Ne nous leurrons pas, nos seins font partie de nous, de notre féminité, mais ils ne la font pas. Clémence De Biéville disait d’ailleurs que « la beauté d’une femme tient à l’idée qu’elle s’en fait. ». Faisons de cette beauté ce que nous sommes. La maladie nous prend peut-être une partie de nous, mais nous restons belles et nous restons femmes. Et ça, il ne faut pas l’oublier. Rappelons-le-nous chaque jour.  

Il est grand temps de briser les tabous. A l’heure actuelle, on sait qu’une femme sur huit sera malheureusement un jour atteinte du cancer du sein. Les femmes amazones ne devraient pas avoir honte, ne devraient pas avoir peur du regard des autres, ni de leur propre regard. Prenez du temps pour vous. Accepter ce nouveau corps n’est pas chose facile, mais une fois votre nouvelle enveloppe apprivoisée, ne soyez pas honteuse. Ne vous conformez pas à l’image que l’on attend de vous, mais acceptez-vous plutôt telle que vous êtes. 

L’équipe WomanFace

Laisser un commentaire

Fermer le menu