WomanFace en est encore à ses débuts, restez attentives, du nouveau contenu arrive bientôt !

Mon nom est Florence, j’ai 28 ans et j’ai créé Dermo Repair il y a 3 ans. Mon itinéraire pour arriver à mon activité de reconstruction post-mastectomie avec tatouage 3D a été assez original. J’ai toujours aimé dessiner et peindre et j’ai donc orienté ma formation scolaire dans une direction artistique. J’ai ensuite travaillé en séniorerie, puis j’ai approfondi mon contact avec le milieu médical en devenant aide-médicale d’urgence pour enfin rejoindre une société pharmaceutique. Ces années dans le milieu de la santé m’ont énormément appris sur le contact humain et j’y ai acquis une réelle envie d’aider les autres.

Après une importante perte de poids il y a quelques années, j’ai développé des complexes face à mes vergetures. J’avais une activité complémentaire de tanning et beaucoup de mes clientes me faisaient part de complexes similaires. J’ai donc voulu trouver des solutions.

Après beaucoup de recherches, de nombreuses formations et de tests, j’ai réussi à allier mon penchant artistique à mes nouvelles compétences pour créer Dermo Repair et ainsi aider les gens à se sentir mieux dans leur peau. J’ai en effet mis au point des techniques qui permettent de faire disparaitre les vergetures et les cicatrices en une seule séance, ce qui élimine les complexes, rend aux femmes une vision positive de leur corps et leur permet de s’accepter à nouveau. Les larmes de bonheur en fin de séance ne sont pas rares !

C’est donc très naturellement que j’ai pris conscience que je pouvais aller plus loin et amener le même bonheur aux femmes qui ont été touchées par le cancer du sein. J’ai donc décidé de me former à la reconstruction post- mastectomie par le tatouage de tétons en 3D. Avec cette technique, parfois couplée au traitement des cicatrices, j’ai l’opportunité de mettre un point final à un long processus de lutte contre la maladie.

Suite à une mastectomie, même s’il y a eu une reconstruction mammaire, l’image de soi et la féminité sont affectées. Pour certaines femmes, le corps qui a vaincu la maladie n’est pas le corps qu’elles ont connu. Il y a donc parfois une souffrance psychologique qui se superpose à la souffrance physique et qui reste présente même une fois la maladie vaincue. Les cicatrices sont physiques mais également psychologiques.

La reconstruction via le tatouage en 3D permet de se réapproprier son corps. Se regarder, se redécouvrir, s’admirer et s’aimer à nouveau.

Il n’y a pas de mots assez forts pour exprimer le bonheur de pouvoir rendre à une cliente sa féminité. Après une mastectomie, certaines ne se sentent plus désirables, plus féminines, jusqu’à n’avoir qu’une vision médicale de leur poitrine. C’est une énorme satisfaction de voir une cliente qui retrouve sa pudeur grâce au tatouage 3D. Celle qui durant notre rendez-vous avant l’acte de tatouage, ne se couvrait pas la poitrine, ne cherchait pas à se cacher ou à se regarder devient cette personne qui après l’acte de tatouage se surprend à s’admirer et à cacher sa poitrine ! Ce réflexe de pudeur prouve que j’ai réussi ma mission et que cette femme s’est retrouvée.

Je suis honorée et tellement heureuse de pouvoir aider, accompagner les femmes dans cette dernière étape de reconstruction de soi.

Mon but est de faire connaitre cette technique au maximum afin de redonner un souffle d’espoir aux personnes touchées par le cancer du sein et de leur montrer qu’il est possible de se reconstruire et de mettre la maladie derrière soi.

 

La suite ? Je viens de lancer un troisième cabinet (un à Hélécine, un à Namur et le dernier à Bruxelles) et je commence à militer et entamer les démarches pour peut-être, un jour, obtenir un remboursement des mutuelles pour cette partie finale de la reconstruction de soi.

 

Florence,

Dermo Repair.

https://www.dermorepair.be/

 

Cet article a 4 commentaires

  1. Merci à vous de faire connaître cette technique permettant de mettre un point final à la maladie ❤️

  2. Bonjour,je viens de suivre une formation en aréoles mammaires.. est-ce que ce serait possible de vous rencontrer sur Bruxelles pour pouvoir venir continuer à apprendre et pratiquer près de vous ?

  3. Bonjour! C’est vraiment super!
    Où avez-vous suivi la formation pour le tatouage en 3D?
    C’est du tatouage ou de la dermo-pigmentation?

  4. Bonjour les filles ! C’est bien du tatouage, le tatouage s’apprend auprès d’un maître tatoueur, ce n’est donc pas une formation de dermo pigmentation faite sur quelques jours 🙂 Le tatouage est un apprentissage long, tant au niveau dessin qu’au niveau connaissance des tissus, il faut compter plusieurs années d’entraînement. Pour plus d’informations n’hésitez pas à me contacter via http://www.dermorepair.be. Belle journée les filles.

Laisser un commentaire

Fermer le menu