Bien que cela n’arrive pas systématiquement, une chute progressive des cheveux (ainsi que de la pilosité), ou alopécie, peut être l’un des effets secondaires de certains traitements anticancéreux. Elle survient parfois après 2-3 semaines, un mois, ou même dès la première séance de chimio. 

Le cuir chevelu est dès lors confronté à de multiples agressions quotidiennes et peut devenir très sensible. Sans parler des démangeaisons ou des picotements qui peuvent survenir lors du port de la perruque ou de la repousse de petits cheveux. 

Chaque femme réagit différemment, il peut s’agir d’une période compliquée et d’une source de stress. C’est pourquoi nous vous proposons, dans cet article, une routine avec des gestes simples pour un moment détente, ainsi que des conseils à appliquer dès le début du traitement et après la chute des cheveux.

Début du traitement

Le rasage… un grand jour! 

Quand doit-on opter pour une coupe de cheveux ou un rasage? Il s’agit d’une décision très personnelle. Toutefois, si vous souhaitez anticiper la perte de vos cheveux, il peut être utile de vous préparer à l’avance: choisir une perruque ou un foulard, apprendre à recréer les cils et sourcils, trouver du soutien auprès de vos proches ou découvrir comment prendre soin de vos cheveux et de votre cuir chevelu… 

/!\ Il est important de bien utiliser une tondeuse électrique et d’adopter des gestes précautionneux lors du rasage. 

Si vous optez pour une chute naturelle, voici quelques conseils:

  • Ne lavez pas vos cheveux trop régulièrement et utilisez un shampoing doux qui n’irrite pas le cuir chevelu.

  • Utilisez le sèche-cheveux à basse température.

  • Utilisez des brosses douces pour vous coiffer, elles sont généralement plus agréables.

Routine pendant et après le traitement

  • Nettoyage du crâne: un gel douche ou un shampoing doux et neutre, sans savon ni parfum, est le plus agréable. N’hésitez pas à masser doucement votre cuir chevelu afin d’activer la circulation sanguine et à stimuler délicatement les pores.

  • Séchage: il est généralement conseillé d’essuyer très légèrement, tout en tapotant. Il est inutile d’agresser la peau en la frottant frénétiquement.

  • Hydratation: après s’être séché la tête doucement, il est bon de l’hydrater avec une crème de jour ou une huile nourrissante et apaisante. A nouveau, vous pouvez masser votre crâne de manière douce. Le massage assouplit la peau et permet une ouverture des pores. L’huile de calendula est par ailleurs réputée pour soigner une peau irritée. Quant à l’huile de noyau d’abricot, abondante en vitamine A, elle est un excellent anti-oxydant, régénérant et anti-déshydratant.

Le bonnet de nuit, un “must have”?

Un petit bonnet de nuit (jersey ou coton, sans détail irritant) rendra vos nuits plus douces et plus agréables.  

La repousse des cheveux

La repousse des cheveux, une renaissance?

Votre chevelure va-t-elle repousser plus soyeuse, plus éclatante que jamais? Et non, il n’y a pas de réponse bien spécifique. Il arrive qu’ils repoussent bouclés, frisés, raides, plus foncés ou plus clairs… et que ce ne soit pas définitif. Les cellules fragilisées ont besoin de temps pour “carburer” à nouveau normalement, c’est pourquoi la chevelure peut parfois s’épaissir et se repigmentera petit à petit.  Vous devrez donc faire preuve de patience! 

De nombreux mythes circulent également sur ce qui peut ou non accélérer la repousse après une chimio. Existe-t-il des produits favorisant la croissance? Faut-il les recouper régulièrement? Il n’y a pas de remède miracle mais de petites astuces pour stimuler cette croissance. L’huile de ricin, par exemple, permet d’éliminer les toxines et de faire repousser le cheveu plus vite et plus fort.

Massez tous les soirs votre crâne avec cette huile, que vous pouvez mélanger à d’autres (l’huile d’argan, par exemple) pour améliorer sa texture. Laissez ensuite reposer toute la nuit. 

L’huile étant assez visqueuse, enroulez votre tête dans un essuie pour ne pas tacher vos draps. Rincez le lendemain matin.

Quid des teintures?

Il est généralement conseillé d’éviter les gestes agressifs (lissage, brushing,…) ou teintures les premiers mois. Les substances qui les composent sont agressives et pourraient altérer la repousse. 

Si vous n’aimez pas la couleur de vos cheveux, vous pouvez demander une teinture bio végétale dans un salon de coiffure. Certaines d’entre elles sont sans ammoniaque et sans paraben, ne provoquent aucune irritation et sont sans risque de réactions allergiques. Vérifiez bien que les composants sont 100% naturels. 

Vous pouvez également égaliser le premier petit duvet pour rafraîchir le tout. C’est d’ailleurs l’occasion d’oser des styles amusants et une variété d’accessoires pour donner la pêche à votre style!  

Le regard des autres… pas toujours facile!

Mais surtout, n’oubliez pas que vous êtes belles, avec ou sans cheveux, que vous décidiez de porter une perruque ou un foulard, voire rien du tout.

 

Le témoignage de Linda

Quand avez-vous perdu vos cheveux? 

J’ai perdu mes cheveux après un mois de traitements. J’avais déjà eu au moins deux ou trois chimiothérapies. 

Durant votre période d’alopécie, quelle a été votre routine? 

Quand mes cheveux ont commencé à tomber, j’ai directement été chez la coiffeuse pour me les faire raser (j’avais déjà les cheveux courts de base). J’ai ensuite utilisé de l’huile de ricin pour hydrater mon crâne en me le massant tous les soirs. Cela aide aussi à la repousse des cheveux. Pour me laver le crâne, j’utilisais simplement un gel douche basique. 

Quand mes cheveux ont commencé à repousser de quelques millimètres, j’ai arrêté l’huile de ricin parce que c’était vraiment trop gras. Je suis allée en pharmacie chercher un shampoing spécial repousse, de la marque Ecrinal. J’ai aussi acheté un spray (de la même marque) que je mettais pour aider la repousse. Il s’appliquait lors du coiffage. 

Team perruque ou team foulard?

J’ai à peine utilisé ma perruque. Je ne me reconnaissais pas vraiment avec et elle n’était pas très agréable à porter, même si c’était déjà un peu mieux avec le petit bonnet qui vient se glisser juste en dessous.

J’ai acheté des foulards avec différentes couleurs pour pouvoir me faire de chouettes look. C’est beaucoup plus agréable, surtout ceux en tissu de bambou! Je conseille! 

Après combien de temps vos cheveux ont-ils repoussé? 

Il a fallu attendre deux mois après la fin des traitements de chimio pour arriver à un bon centimètre. Ils ont repoussé plus nombreux mais ont gardé la même épaisseur.

Qu’avez vous fait pour entretenir cette repousse? 

Comme ils étaient fort fins et ressemblaient à un duvet, je les ai recoupé légèrement. Ils étaient devenus poivre et sel. J’ai quand même attendu 6 mois environ pour me refaire une teinture chez la coiffeuse. C’était sans ammoniaque mais pas bio.

 

 

 

Sources

https://www.memecosmetics.fr/blog/soulager-crane-cancer-alopecie/

https://www.memecosmetics.fr/blog/chimio-repousse-cheveux-cancer/

https://www.oncovia.com/blog/expert/repousse-des-cheveux/

https://www.rosettelavedette.com/fr/repousse-apres-chimiotherapie/

https://www.youtube.com/watch?v=ZXRLUpHx2Fs/

 

Laisser un commentaire