WomanFace en est encore à ses débuts, restez attentives, du nouveau contenu arrive bientôt !

Les personnes atteintes d’un cancer et étant en traitement peuvent avoir un système immunitaire affaibli. Il est donc important de prendre des mesures tant collectives qu’individuelles afin de vous protéger du coronavirus.

Qu’est-ce que le coronavirus ?

Les coronavirus constituent une famille de virus qui reprend plusieurs maladies, allant de bénignes à graves. Depuis décembre 2019, le Covid-19 a rejoint cette famille à partir de la Chine. Depuis, le virus a atteint beaucoup d’autres pays. Cette maladie est très contagieuse. Elle peut se transmettre par les petites goulettes qui sortent de la bouche quand on parle, quand on tousse ou encore quand on éternue ! Les muqueuses sont les portes d’entrée pour le virus. Evitez donc de mettre vos mains un peu partout puis dans votre bouche, près de vos yeux ou de votre nez.

Ce virus peut prendre des formes plus sévères pour des personnes ayant une défense immunitaire affaiblie, comme c’est le cas avec certaines chimiothérapies. Attention à ne pas confondre : ces personnes ne font pas face à plus de risque de contracter le coronavirus que les autres, mais une fois contaminées, elles doivent être beaucoup plus vigilantes. Celles qui ne sont plus en traitement anti-cancéreux ou qui sont sous hormonothérapie, ne sont pas plus « à risque » que le virus ne prenne une forme sévère.

Bien que certaines personnes contaminées par le virus montrent à peine les symptômes et guérissent en quelques jours, la majorité des cas ont montré les symptômes suivants : fièvre, toux, nez qui coule,  difficultés respiratoires, maux de tête ou même des courbatures. En d’autres termes, ça ressemble à un rhume ou à un état grippal. 

Comment se protéger ?

Vous l’aurez déjà certainement entendu, mais il est essentiel de se laver les mains fréquemment et CORRECTEMENT. (En effet, 80% des infections sont transmises du contact des mains)

Voici les étapes pour se laver les mains :

  1. Frotter vos paumes
  2. Frotter le dessus de vos mains ainsi que l’entre-doigts
  3. Frotter vos pouces
  4. Frottez vos poignets
  5. Frotter vos ongles contre la paume de l’autre main
  6. Rincer correctement !

Le tout doit prendre environ 30 secondes.

Remarque : privilégiez le savon liquide. Le savon dur est touché par des mains non propres à de multiple reprises et peut très vite devenir un nid à microbes. Privilégiez aussi un essuie à usage unique, ou du moins que vous changez régulièrement.

Enfin, le gel hydroalcoolique peut être utilisé quand vous n’avez pas accès à de l’eau. 

Attention cependant à ne pas en abuser. Cela pourrait fragiliser vos mains face aux infections en réduisant la couche protectrice. Celles-ci peuvent être déjà très sèches à cause des traitements anti-cancer.

Ne toussez pas dans votre main mais bien dans le creux de votre coude. Utilisez des mouchoirs à usage unique et jetez-les dans une poubelle après utilisation.  

Réduisez au maximum les contacts et évitez tout contact « humain » : accolades, embrassades, serrage de main. Supprimez les sorties en extérieur de manière générale (courses aux heures de pointe, faire du shopping, etc).

Mythe : le masque n’est pas utile si vous n’êtes pas contaminé. Il est utile pour celui qui l’est. En effet, il réduit le risque de contaminer d’autres personnes ! Si votre immunité est basse et que vous avez peur du contact avec des proches ayant potentiellement contracté le virus ou présentant certains symptômes, n’hésitez pas à leur demander d’en porter.

Si vous présentez des symptômes :

Vous avez de la fièvre, des difficultés à respirer… ? Alors suivez le protocole normal et informez-en votre oncologue/médecin afin de savoir ce qu’il y a à faire. Utilisez votre téléphone pour l’informer, il vous dira alors les mesures à suivre.

A ne pas faire : vous rendre en personne directement aux urgences ou chez le médecin.

Il semblerait que la prise d’anti-inflammatoire et de corticoïdes (ibuprofène, cortisone, …) serait un potentiel facteur d’aggravation du virus. Dès lors, si vous présentez des symptômes, privilégiez le paracétamol. Si vous prenez ces médicaments dans le cadre de votre traitement, VOUS NE DEVEZ PAS LES ARRETER ! D’une part parce que ça ne vous protège pas d’être contaminé par le virus, et d’autre part parce que ces médicaments vous sont utiles étant donné qu’ils vous ont été prescrits. Durant l’appel à votre médecin (si vous présentez des symptômes), rappelez-lui que vous prenez ces médicaments et voyez avec lui ce qui est le mieux à faire.

Etant donné les symptômes qu’entraine le virus, limitez le tabagisme au maximum.

Que faire si on est un proche ?

Pour les personnes avec une immunité normale, cette maladie n’entrainera normalement pas de conséquences graves. Cependant, elle peut en avoir pour certains de vos proches plus faibles ou n’ayant pas leur défense immunitaire au beau fixe ! Il est donc nécessaire d’être vigilants. Si une personne proche de vous a des doutes ou des symptômes qui posent question, il est préférable d’éviter le contact pendant quelques jours afin d’être sûr et de se protéger ! 

Enfin, les chirurgies, les examens et les consultations « non urgents » sont reportés (comme c’est le cas pour les reconstructions mammaire). Restez informé au maximum si vous avez une opération prévue dans les jours et semaines qui arrivent. Les traitements sont maintenus si et seulement si ils sont vitaux. Tout dépend du cas par cas et de l’hôpital dans lequel vous êtes soigné. Ils vous contacteront par message ou appel téléphonique afin de vous informer de la suite de votre traitement. Le confinement est de mise, comme vous l’aurez compris avec les mesures qui ont été prises par le gouvernement. Rester chez soi est la meilleure des options actuellement. 

Malgré ces conditions, nous tenons aussi à vous rappeler de prendre soin de vous et de rester positives !

L’équipe WomanFace

Sources :

RoseUp (11 mars 2020). Coronavirus: 5 conseils pour les malades de cancer. Retrouvé sur https://www.rose-up.fr/magazine/coronavirus-cancer-conseil-precautions/

RoseUp (14 mars). Coronavirus et cancer: chimiothérapie, immunothérapie, hormonothérapie, quels sont les risques?. Retrouvé sur https://www.rose-up.fr/magazine/coronavirus-cancer-chimiotherapie-hormonotherapie-immunotherapie-risque/

Fondation contre le cancer (13 mars 2020). Covid-19, les recommandations de la Fondation contre le Cancer. Retrouvé sur https://www.cancer.be/nouvelles/covid-19-les-recommandations-de-la-fondation-contre-le-cancer

Franceinfo (14 mars 2020). Coronavirus : pourquoi le ministre de la Santé déconseille la prise d’anti-inflammatoires, qui pourraient aggraver l’infection. Retrouvé sur https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-le-ministre-de-la-sante-deconseille-les-anti-inflammatoires-qui-pourraient-aggraver-l-infection_3866179.html

Laisser un commentaire

Fermer le menu